astrologie

Imaginez une spirale à l’intérieure de laquelle une plume de conscience tourbillonne. Une plume (vous) a été happée par cette spirale. La plume tourbillonne au début à la base de cette spirale. Son 1er réflex c’est de se débattre. Jusqu’au jour où elle cesse de se débattre, se rendant compte qu’elle s’épuise en bas de la spirale. C’est alors qu’elle décide de lâcher prise par épuisement ou par intuition, elle se laisse porter un peu plus haut dans cette spirale. En montant, elle se rend compte qu’il existe autre chose, un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence jusqu’à lors. Elle prend conscience qu’une autre manière de suivre le courant de la vie est possible.

Plus je monte en spirale plus je monte en conscience pour réaliser à quel point je vivais dans un état limité bien en dessous de mes potentiels.

Cette spirale est présente dans chacune des planètes. Bien entendu si vous lisez ces lignes c’est que vous n’êtes pas restés en bas de la spirale ou du moins que vous êtes prêt à lâcher prise (sur la tranche, sur la bascule comme on peut l’entendre dire).

Cette année 2020 et plus intensément ce 2nd trimestre vous fait (je vous le souhaite) monter dans la spirale des planètes.

Quand une planète est rétrograde c’est comme si vous restiez un moment dans cet état de bascule (entre 2 stades de la spirale). C’est un stade important pour vous car avant de passer au-dessus un questionnement profond vous est demandé et permettre le lâcher-prise.

URANUS RETROGRADE (de mi-août à mi-janvier)

Du stade des fractures du corps et autre violence au stade de l’éveil, il y a de nombreuses strates à expérimenter. La révolution, le renouveau, en passant par la rupture avec l’ancien, l’inattendu mais aussi les médias et les nouvelles technologies jusqu’à la libération, l’universalité, le partage, les médecines énergétiques font partis entre autres de la spirale d’Uranus pour atteindre finalement l’éveil.

Que ce soit collectivement ou individuellement, une révolution s’opère. Quelle que soit la manière dont elle est vécue, cette révolution est en marche. Pour engendrer une voie nouvelle, répondant à une quête de paix et d’harmonie intérieure, cette révolution est salutaire. Elle donne l’opportunité à chacun de vivre la vie à un autre niveau de conscience.

Avec Uranus cette fin de tout sera brutale ? soudaine ? inattendue ? en tous les cas elle ne peut pas passer inaperçue. Uranus planète du renouveau, nous confronte à un tsunami d’égos désorientés mis en face de la réalité de leur mal être. Les humains sont confrontés à la fracture béante entre l’égo (personnalité) et l’esprit (âme). Pris dans la confusion, désorientés, nous voilà arrivé au bord du précipice. C’est inconfortable mais inévitable car avant d’aller de l’autre côté de la fracture il nous faut choisir si nous restons là, tombons ou faisons le grand saut. Ma conviction est que nous ne pourrons rester là et que nous ne pourrons pas faire machine arrière. Alors que nous reste-t-il, la Vie ou la Mort. Nous reviendrons sur le sujet du cycle éternel de la vie et de la mort lors de la fin de la rétrogradation de Pluton début octobre.

C’est une révolution de choix que nous vivons pour l’avenir de l’humanité.

FAIRE UN CHOIX D’AMOUR

Cette révolution marque le pas sur la nécessité universelle de faire monter en conscience l’énergie de l’Amour. Il est venu le temps de couper avec l’ancien paradigme amour-besoin pour nous préparer à incarner l’Amour. Coupé depuis trop longtemps de cette force universelle, l’humain, répondant à des troubles intérieurs, s’engluait dans un besoin de reconnaissance et de complétude.

PRISES DE CONSCIENCE ET QUESTIONS EXISTENTIELLES

Ne vous êtes-vous jamais demandé comment je suis né ? Par quel formidable, quel miraculeux procédé cette personne que j’incarne aujourd’hui est passée du stade de morula à embryon puis fœtus ? Qui suis-je, qui est cette personne ? Pourquoi ce prénom, cette famille, cette vie ? D’où je viens ? Comment tout cela se décide-t-il ? Pourquoi ce sentiment de séparation alors que nous sommes tous venus de la même manière en passant les mêmes stades ? Pourquoi cette tendance à se croire immortel, à être le centre du monde ? Pourquoi ne pas reconnaitre la magie de la vie ? Est-ce que je suis capable de prendre de la hauteur par rapport à cette personne que j’incarne ? Suis-je capable de m’élever pour prendre conscience que je suis autre chose que ce corps ?

 Allons-nous choisir de mettre notre désir d’agir au service d’une refonte profonde de nos habitudes et de nos certitudes en passant par la voix du cœur ? Ce sentiment d’être perdu, d’abandon ou de rejet est à la hauteur de notre non-effort à s’élever au-dessus de notre personnalité. Reprenons contact avec cette énergie vitale qui vit en nous, la nature, les animaux, nos passions sont là pour nous y aider.

Si ce regard intérieur ne peut être fait alors la plume de la conscience reste au plus bas de la spirale. Si un élan, même furtif, vient pointer le bout de son nez pour raviver ce feu créateur de vie qui vit en nous alors la bascule n’est pas loin. Tout est encore possible.

UNE NOUVELLE LUNE POUR REPRENDRE LE SOUFFLE DU CŒUR

L’intention de nouvelle lune se fait avec cette réflexion profonde et sincère « Qu’est-ce qui est là présent en moi ». Ce point de réflexion est crucial pour les mois à venir. Avec le principal de la spirale, aujourd’hui je peux décider qu’il existe autre chose que ce corps, ce nom, cette personnalité, et ainsi je permets à l’Amour de s’exprimer pour un nouveau souffle de vie.

En m’autorisant à reprendre contact moi-même avec tout l’amour que je porte envers moi, je donne l’opportunité à l’autre de se reconnaître. Comme un effet de miroir, j’ouvre aux possibles les portes de la reconnaissance du soi et de la vie qui en découle. L’autre fera le choix d’agir de la manière la plus appropriée pour lui. C’est pour cela que le premier pas à faire est d’abord pour soit car personne ne peut le faire à notre place.

En cette période de grands bouleversements, la différence entre moi et l’autre est une question de choix dans la bienveillance que l’on porte sur soi. Honorer mon pouvoir personnel, c’est décider d’incarner le monde dans lequel je souhaite vivre. Mais je peux aussi décider de ne pas être responsable de mon état d’être et d’en confier le pouvoir à l’autre. Si je n’opère pas un questionnement plus profond, je ne peux savoir qui je suis réellement. Je continue à tournoyer dans la spirale dans l’incapacité de me définir je m’accroche à ce que j’ai toujours connu attendant une réponse extérieure. En remettant le pouvoir à l’autre d’agir pour mon bien-être, je ne peux pas sortir du triangle, bourreau, victime, sauveur.

Aujourd’hui j’ai le choix d’avoir un point de vue plus élevé pour m’accorder le droit d’Etre : légitime, responsable que de moi-même et que mes choix m’appartiennent. Si cette vérité est valable pour moi j’accepte qu’elle soit valable pour les autres quelle que soit leur vérité.

En décidant d’agir au nom de l’amour, je décide de me sentir complet et peut-être que l’autre accèdera à sa propre complétude en lui faisant miroir de ce qu’il est possible d’incarner en contactant l’être d’Amour que je suis.

Si tout cela m’est difficile, j’ai le choix de prendre conscience que quelque chose en moi m’en empêche.  De là, je peux décider de prendre le temps de regarder à l’intérieur de moi et de découvrir un trésor. Parfois je me rendrai compte qu’à l’intérieur de moi vivent des mémoires, des croyances dont je me suis fait miennes. Aujourd’hui, elles n’ont plus de sens quand je réalise qui je suis vraiment au-delà de ce corps et de ce nom. Oserai je me posai encore cette question sur comment mon cœur a su qu’il fallait se mettre à battre pour que je vive ? Comment ai-je eu ce réflexe de respirer pour la première fois et encore aujourd’hui ? Comment tout cela fonctionne-t-il alors même que je ne pose aucune action consciente à chaque instant que cela se produit ? Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui je respire et que l’être que j’incarne vive tout cela sans que je n’ai rien demandé de façon consciente ? Existerait-il une conscience supérieure qui s’occuperait tout cela ? Serai-je doté d’un super pouvoir ?

Exercer son pouvoir personnel et prendre conscience de sa lumière est votre mission de vie.

Avec cette nouvelle lune il est temps de se poser sérieusement ces questions profondes. Car bientôt va se dessiner sur mon écran de contrôle mon chemin de vie. Sur ce chemin, je me verticaliserai pour m’élever et me métamorphoser. Il m’est donné aujourd’hui la possibilité de m’élever par moi-même si je prends le temps du lâcher prise, de l’introspection et de la quête d’un idéal perdu en route.

Il ne tient qu’à moi de changer les choses encore faut-il que je prenne le temps de retrouver cet élan de vie acquis à la naissance.