nouvelle lune avril 2019

Les parts de tout notre Être

Mercure est reparti en marche avant !!!

Mercure parle de notre mental, de toutes les formes de communication, des gestes, des déplacements. A un autre niveau, il représente le CHI. Le 1er souffle que nous prenons à notre naissance. En Poisson, il contacte le divin, l’invisible. Mais il peut s’agir aussi de choses voilées, cachées, oubliées ou auxquelles il nous est trop dur de faire face.

Certains préférerons donc oublier en se créant une vie basée sur l’illusion. D’autres, s’en référeront à l’univers et se surprendront à se laisser guider par quelque chose d’inexplicable.

Il est temps de mettre de la lumière sur cette part de nous qui souffre. Elle demande à renaître à autre chose. Il est question ici de trouver l’harmonie en nous. Les blessures liées au jumeau perdu peuvent-être exacerbées. (Je vous invite à lire Le syndrome du jumeau perdu d’Alfred Austermann).

Un désir ardent d’exister dans notre entièreté se fait sentir. Notre âme appelle à ouvrir notre cœur pour y trouver tout l’amour dont nous sommes pourvus et ainsi dévoiler au grand jour notre PART DIVINE.

L’alignement de tout notre être est en cours

La nouvelle Lune du 5 avril aura lieu à 15°17 du Bélier.

Une nouvelle lune est le début d’un nouveau cycle de 30 jours. En Bélier, elle a la particularité d’initier également un nouveau cycle de 365 jours (une nouvelle année astrologique, le bélier étant le 1er signe du zodiaque).

Les 3 semaines de rétrogradation de Mercure en Poisson conjoint à Neptune nous ont incité à réfléchir sur qui nous sommes. Ce bilan nous a été proposé afin de prendre conscience de nos différentes parts blessées et de faire émerger notre part divine. Pour certains, cette période porte sur notre connexion à l’invisible, au divin, au tout. Quelles sont nos capacités et nos dons non révélés? Quelle est notre part divine qui a été trop longtemps mise à l’écart par des conditionnements et croyances limitantes ?

Et pour d’autres personnes qui sont très en lien avec leur âme et avec le monde de l’invisible, elles ont oublié qu’elles sont aussi des êtres incarnés. Tellement branchées au monde dit « spirituel » qu’elles en oublient de vivre dans le monde dit « incarné ».

Le fait est que le meilleur moyen de vivre sa vie dans son axe, dans sa complétude, est de laisser la place à l’égo autant qu’à l’âme et vis-versa. Mercure le nom que je porte, il est le souffle. Mercure ni féminin ni masculin, il est à la fois le tout et l’un.

En Avril, on vogue vers notre réalisation avec un nouvel angle de vue. Nous ne percevons plus, nous ne ressentons plus, nous ne communiquons plus de la même manière. Cela nous demande des grandes remises en question. Il nous faut faire preuve d’amour pour rassurer, sécuriser nos parts meurtries par des années de vécu en mode automatique. Les schémas résiduels, transgénérationnels et karmiques, sont mis à mal par l’appel de notre âme. Un cycle se termine. Cet appel est si fort qu’il nous déboussole. Libre à nous de l’écouter ou pas.

Cette période est telle une phase de test personnel pour nous montrer à quel point nous nous sommes oubliés, perdus.

Prise de conscience du chemin parcouru

La pleine lune du 19 avril portera à notre conscience le chemin parcouru depuis la dernière pleine lune en balance du 21 mars dernier. L’opportunité est grande de faire les derniers ajustements.

Si la fluidité n’est pas au rendez-vous alors posons-nous et soyons honnête avec nous-même. Pleurons, crions, exprimons notre colère, il n’est jamais trop tard pour se libérer de ce qui ne nous appartient pas.

Il ne s’agit pas de dénigrer, de mettre de côté notre égo, notre mental. Mais il est question de le mettre à sa juste place afin que notre âme s’exprime pour libérer notre Moi supérieur.

Chaque moment difficile, épreuve de la vie est une opportunité de grandir à soi-même. Aussi, toute démarche d’évolution passe par le cœur afin de dépasser nos peurs.

N’ayons pas peur d’avoir peur, pour nous rendre compte que la peur ne repose sur rien de concret, elle n’est qu’illusion.

Trouvons le réconfort dans notre cœur.

Trouvons un moyen de nous faire plaisir, de jouir de la vie.

Nous n’avons pas à nous mettre la pression ni à nous juger mais bien à apporter un amour divin à cette partie de nous qui souffre. Parlons à nos parts blessées, comme un tête-à-tête entre notre Moi et notre Soi, et ainsi les rassurer et leur montrer la voix de la sérénité (je vous invite à regarder la vidéo de Padmalov’In sur les formes pensées).

Une opportunité à saisir

A la fin avril, le sentiment d’être perdu, de ne plus savoir quoi faire et comment faire pour changer ce qui ne nous convient plus va se dissoudre.

Sentons ce nouvel élan de vie comme un tournant marquant de notre vie. Nous sommes dans notre axe, incarnant lumineusement toutes les parts de notre être, félicitons-nous !

Écoutons notre intuition et relevons les synchronicités qui se présentent à nous pour saisir cette chance d’incarner notre être véritable dans la vie telle que nous la concevons au plus profond de nous.

Lumineusement vôtre

Raphaëlle

astrologie messagère et énergétiquePour un accompagnement, une aide aux prises de conscience, je suis à votre disposition pour une lecture de votre thème natal au niveau de l’âme.

Pour vous aider à harmoniser votre être, Brice, Géobiologue et Bioénergéticien, se tient à votre disposition. (site internet / page Facebook )